Quand faut-il consulter un avocat spécialisé en droit de la famille ?

cadeau parrain marraine
Comment demander è quelqu’un de devenir le parrain de son enfant ?
août 31, 2022

Quand faut-il consulter un avocat spécialisé en droit de la famille ?

Maître Fanny AITELLI

Maître Fanny AITELLI

L’avocat en droit de la famille est un spécialiste du droit de la famille qui résout et traite tout problème juridique pouvant survenir dans les relations familiales, qu’elles découlent d’un mariage ou d’une union de fait ou d’autres affaires familiales. Le droit de la famille régit les questions transcendantales quotidiennes, telles que les conflits et les problèmes qui surviennent lors d’une séparation et qui affectent les ex-conjoints, les enfants et les autres membres de la famille, dans leurs relations personnelles, mais aussi dans leurs relations patrimoniales ou financières.

L’importance de choisir un avocat spécialisé dans le droit de la famille

Compte tenu de l’importance de la question, il est essentiel de bénéficier des conseils et de l’accompagnement constant d’un spécialiste en droit de la famille, comme Maître Fanny AITELLI, dès le premier instant, car il est important de défendre vos intérêts, ceux de vos enfants le cas échéant, ou ceux de tout autre membre de la famille. Cela permet aussi d’agir au moment opportun afin d’éviter que les situations ne se compliquent et qu’il soit plus difficile de les résoudre au fil du temps. Ce qui nécessite non seulement un accompagnement juridique spécialisé, mais aussi de la compréhension, de l’empathie et un soutien émotionnel.

 Que couvre le droit de la famille ?

Les sujets couverts par cette loi font référence à l’ensemble des règles qui régissent la famille en tant qu’institution naturelle. Dans ce domaine du droit, qui fait lui-même partie du droit civil, des problèmes juridiques tels que les suivants sont traités et résolus :

Dissolution du mariage ou divorce

La dissolution est essentiellement le processus qui met fin aux responsabilités et aux droits entre les conjoints. En ce qui concerne le divorce, il s’agit de la dissolution totale du mariage.

Les unions de fait sans lien légal de mariage

Il s’agit de la décision de deux personnes qui vivent ensemble et ont la même vie qu’un couple marié, mais sans l’avoir explicitement contracté, ou en étant seulement inscrit dans un registre administratif. La dissolution d’une telle union peut également avoir des conséquences, tels que responsabilités, droits et obligations.

Tutelle et garde

Dans cette section, il est convenu avec qui les enfants du mariage qui sont encore mineurs ou qui ont une certaine forme d’incapacité vivront une fois le divorce prononcé.

Droits parentaux

Il s’agit des droits que les parents ont à l’égard de leurs enfants qui ne sont pas encore émancipés. L’autorité parentale est partagée par les deux parents, sauf si, en cas de divorce, le juge estime opportun de décider que cette autorité parentale sera exercée par l’un des parents dans l’intérêt du ou des mineurs.

Régime de visite

Cette situation survient à la suite d’un divorce ou d’une séparation. Il s’agit principalement de la manière de réglementer les séjours et les contacts du parent non gardien avec les enfants.

Paiements d’entretien

Ce terme fait généralement référence à la compensation financière que les enfants de parents divorcés devraient recevoir. Cependant, il arrive que le parent qui devrait verser une pension alimentaire ne le fasse pas. Dans ce cas, et toujours dans l’intérêt supérieur de l’enfant, il est possible de réclamer le non-paiement de la pension alimentaire.

Règlement des biens matrimoniaux

Cette procédure peut parfois être lente et fastidieuse, car il faut étudier tous les biens du mariage et procéder à la liquidation et à la répartition de tous les biens.